Casalez, site démonstrateur de récupération d’eaux grises

Cycloasis, c’est le nom du projet retenu par la région, dans le cadre de son appel à projet Nowatt sur la transition écologique dans le bâtiment et les travaux publics en Occitanie.

Porté par Lezcoop, en partenariat avec un consortium de trois entreprises : Ecosec, Ecolifae et Surya, le projet porte sur la végétalisation de parois murales, à partir des déchets inertes générés par le chantier, et le recyclage d’eaux grises et d’urines de quelques-uns de ses logements.

Le projet se décompose en 4 phases :

  • Récupération des déchets inertes (25 m3 environ) issus de la phase de démolition du bâtiment existant. En parallèle, phase de test sur plateforme hors sol afin de valider plusieurs prérequis
  • Construction des parois végétales et installation des infrastructures toilettes et systèmes de collecte eaux grises et urines
  • Démarrage des premiers tests sur le site
  • Pilotage, mesures, modélisations du système de récupération des eaux usées, d’irrigation des parois végétales (durant le chantier et une fois les logements livrés)

Durée de l’expérimentation : 3 ans.

Principes du projet :

- Réutiliser l’ensemble des déchets inertes de démolition comme substrat de mur végétalisé.

- Irriguer des murs avec des eaux ménagères et des urines collectées séparément, déconnectant pune partie des eaux usées de quelques habitations du tout à l’égout.

- Analyser la réduction de chaleur sur les façades grâce à l’évapotranspiration provoquée (création d'ilôts de fraîcheur).

Qui fait quoi ?

Casalez est le terrain d’expérimentation et d’implantation du projet de déconnection d’eaux grises et création d’ilôts de fraîcheur en milieu urbain.

Les trois partenaires techniques se repartissent les responsabilités suivantes :

ECOSEC : pilotage des partenaires, spécifications techniques toilettes sèches et valorisation urines et fèces, implémentation, suivi du bilan environnemental et économique ainsi que la préparation à une mise sur le marché.

ECOFILAE : étude réglementaires, étude amont des cycles de l’eau dans le bâtiment, installation du système de collecte et stockage eaux grises et eaux de pluie, analyse du cycle de vie économique et environnemental, packaging pour une commercialisation du système global.

SURYA : Etude du dispositif de capteurs / station météo, installation plateforme de suivi, développement d’un modèle numérique de simulation de l’effet de fraîcheur.

Les résultats attendus et bénéfices de ce projet hors-du commun

Un tel projet a des impacts plus ou moins visibles mais néanmoins réels sur les habitants et les riverains : création d’îlots de fraîcheur par une augmentation des surfaces végétalisées en milieu urbain, impact sur le microcosme local…

En servant de terrain d’expérimentation, Casalez contribue à faire avancer la recherche et l’innovation sur l’habitat, l’urbanisme et leur moindre impact sur l’environnement, en particulier en période estivale, caniculaire.

En soutenant ce projet, la région entend contribuer à la recherche de solutions vertueuses limitant les effets du réchauffement climatique et qui encouragent l’économie circulaire.

  • Résultat #1 : valorisation de déchets inertes non dangereux générés lors de la déconstruction du bâtiment (estimation de 25 m3)
  • Résultat #2 : valorisation d’une partie des eaux ménagères, des urines générées par les habitants sur le site et d’une partie des eaux de pluie collectées
  • Résultat #3 : valorisation dans les murs végétaux de biodéchets générés par les habitants sur site
  • Résultat #4 : contribution à la lutte contre le réchauffement climatique grâce au rafraîchissement des murs par évapotranspiration
  • Résultat #5 : augmentation de la biodiversité sur le site
  • Résultat #6 : amélioration du bien-être des habitants par la création d’un ilôt de fraîcheur urbain