Ca commence par moi…!
22 août 2018
0

Un français émet environ 10 tonnes de CO2 par an. Julien Vidal, lui, a réussi à diviser ce chiffre par 5. Comme ça, tout seul. Juste en changeant ses habitudes. Concrètement, cela veut dire que si tous les citoyens du monde s'y mettaient, il ne faudrait plus que 0,8 planète pour que tous les êtres humains vivent décemment. Un petit rappel: cette année, nous avons épuisé les ressources naturelles annuelles de notre belle Terre le 2 août. Allez, allez, on fait les maths: ça voudrait dire qu'il nous faudrait 1,7 planète pour survivre. Depuis le 2 août donc, nous vivons à crédit.

Des chiffres qui donnent le vertige. Julien lui, en propose un autre: 365. Sur son site internet cacommenceparmoi.org , il propose 365 actions que vous pouvez faire à votre échelle et sans que cela perturbe de trop votre quotidien: mettre le petit auto-collant "Stop Pub!" sur sa boite aux lettres, faire pipi dans sous la douche, regarder un film "qui fait réfléchir", tendre vers le 0 déchet, installer un mousseur sur ses robinets... Des petites choses, d'apparence anodine ou des actions plus spirituelles, militantes ou éducatives, Julien affirme que ça fait du bien et une différence, non seulement pour notre planète, mais aussi pour soi et pour son porte-feuille! Entre son empreinte écologique qui a dégringolé et une économie constatée d'environ 200 à 300 euros par mois par rapport a son style de vie "d'avant", Julien a voulu partager sa démarche d'éco-citoyen.

365 actions concrètes et écolo

Changer de moteur de recherche, faire pipi sous la douche, se déplacer à vélo, offrir un arbre à sa mère...365 actions concrètes et simples pour changer le monde, c'est le projet de Julien Vidal avec Ca Commence Par Moi.

Publiée par Brut sur Samedi 14 juillet 2018

Et nous évidemment, à Casalez, on aime ça, les initiatives éco-citoyennes!! On en compte même quelques unes qu'il ne référence pas (et toc!): installer des toilettes sèches 2.0, convertir sa piscine en bassin de baignade naturelle (mais bon, il habite en appartement a Paris, alors on lui pardonne...). Et rappelons que nous aussi, on trie et réduit les déchets, on composte, on compte une voiture hybride et un vélo électrique dans le groupe, etc. Le projet Casalez évolue et continue de se nourrir de telles idées. Notre but: faire de ce lieu un beau laboratoire de l'eco-citoyenneté, un lieu de plaidoyer et d’éducation.

Si vous aussi, vous avez des idées géniales ou de chouettes habitudes, partagez-les avec nous!