Libellules et papillons
11 juillet 2020

Premier inventaire de biodiversité à Casalez

C’est une première étape, modeste, forcément imparfaite, mais qui marque le pas d’une démarche que l’on veut au long cours sur le site de Casalez. Dimanche 5 juillet 2020, sous un soleil de plomb, nous avons réalisé notre premier inventaire de la biodiversité.

 

Par ce recensement initial de la faune et de la flore du terrain avant travaux, nous souhaitons nous donner les moyens de mesurer l’impact du projet d’habitat sur son environnement.

La phase de travaux sera certainement perturbante pour le milieu. Mais nous espérons vivement que le type de construction (bois-paille), l’imperméabilisation minimale des sols, la présence importante des végétaux (murs, parois, arbres, jardin en permaculture), l’entretien des rives du ruisseau des Pendances, le bassin naturel contribueront largement à maintenir au minimum et même enrichir la diversité d’habitats de la faune et de la flore.

Un prochain inventaire est prévu cet automne (octobre ?), avant le démarrage des travaux, afin de constituer un état initial le plus large possible (deux saisons) dans un temps imparti relativement court, et des moyens très modestes.

Nous étions une quinzaine de personnes, réparties en sous-groupes attachés à des observations ciblées des plantes, oiseaux, papillons, bourdons, escargots-limaces, insectes pollinisateurs, sous oublier les macro, micro-algues et autres plantes, insectes, poissons, grenouilles qui peuplent le bassin.

 

 

Les enfants étaient aussi de la partie et nous ne sommes pas peu fiers de leur avoir offert une journée « sciences et vie de la terre » à domicile. Inutile de vous dire qu’ils se sont régalés.

 

Nous avons ainsi pu faire connaissance avec les Diatomées et autres Spyrogyres du bassin, porter un regard émerveillé sur les Citron, Flambé, Lycène bleu, Tabac d’Espagne, regarder de plus près le vol efficace des libellules bleues, dénicher des Petits gris, sourire à la hardiesse des gendarmes…

Le travail n’est pas fini. Chauve-souris, oiseaux de nuit… nous aurions encore pu observer beaucoup plus d’espèces avec l’œil avisé de spécialistes. Nous y arriverons. En attendant de vous retrouver au prochain rendez-vous d’automne, passez un bel été.

Nous avons ainsi pu faire connaissance avec les Diatomées et autres Spyrogyres du bassin, porter un regard émerveillé sur les Citron, Flambé, Lycène bleu, Tabac d’Espagne, regarder de plus près le vol efficace des libellules bleues, dénicher des Petits gris, sourire à la hardiesse des gendarmes…

Le travail n’est pas fini. Chauve-souris, oiseaux de nuit… nous aurions encore pu observer beaucoup plus d’espèces avec l’œil avisé de spécialistes. Nous y arriverons. En attendant de vous retrouver au prochain rendez-vous d’automne, passez un bel été.