L’association Casalez a tenu son assemblée générale le 10 juillet dernier. Une AG qu’on aurait souhaité plus ouverte et festive. Mais la prudence liée au déconfinement progressif nous a conduit à faire les choses en deux temps : d’abord les formalités (AG et AGO), puis un temps festif en septembre.

L’association Casalez peut donc se satisfaire de cette longue et délicate épreuve accomplie, et ne surtout pas avoir à rougir des activités qu’elle a tout de même su mener tout au long de l’année. Moins d’accueil sur le site de Casalez certes, mais de nombreuses présences dans des instances de l’habitat participatif, tant au plan local que national. C’est aussi là le sens et la vocation de Casalez : apprendre, partager, diffuser l’expérience acquise en matière de montage de projet d’habitat participatif, de coopérative, de maîtrise d’ouvrage complète de l’opération.

Le 10 juillet a aussi été l’occasion de proposer une révision des statuts de l’association, afin de lui permettre de s’affirmer clairement dans ce qui a été à l’origine de sa création : « promouvoir des projets de transition écologique, sociale, économique… pour une société plus solidaire et soucieuse du respect de l’environnement. »

Parmi ceux-ci : le projet Neoria (murs potagers alimentés par du recyclage d’eaux grises), une journée inventaire de la biodiversité du site de Casalez, des séquences d’appropriation des abords naturels du site (berges du ruisseau des Pendances, du Lez, site de permaculture)… La vocation de Casalez, vous l’aurez compris, est d’être ouverte aux expérimentations (qui vont dans le sens de nos valeurs, bien entendu). Alors si l’idée germe en vous, que vous cherchez un cadre pour lui donner corps, n’hésitez pas à nous en parler.

Pour en savoir plus, c'est ici Rapport moral Casalez 2019