Méthodologie et organisation

Lez’Coop a été très soutenue par les autres coopératives d’habitants en France, nous voulons à notre tour présenter le déroulement de notre travail pour pouvoir à notre tour accompagner les futures coopérative en cours de construction. Vous trouverez ici et dans les sections d’après des pistes pour vous accompagner dans cette démarche.

Notre méthodologie est constante en deux points : viser un maximum de collaboration et évoluer en même temps que nous.

Elle repose pourtant sur un principe unique : son efficacité ne peut se situer au seul plan technique des résultats qu’elle nous permet d’atteindre (qu’il s’agisse de constituer l’ordre du jour d’une réunion, de suivre les diverses avancées d’une problématique juridique ou de la mise en place du site internet) : elle s’évalue aussi à la qualité de nos relations.

En résumé, nous travaillons autant sur la forme que sur le fond. Nous testons des outils techniques de travail et des outils spécifiques de communication, et nous avançons, ensemble, avec eux, en ajustant nos pratiques.

  • Les outils pour le fond :
    Des principes qui évoluent tout en restant structurants…
  • Des sous-groupes de travail thématiques (cf. Les Axes thématiques)
    • Pour approfondir et maîtriser des aspects techniques incontournables
    • Pour apprendre à travailler ensemble et à restituer auprès de l’ensemble du groupe
    • Pour développer une culture commune de coopération et de communication
  • Des sous-groupes de travail dédiés (Actions ciblées / axes thématiques)
    • Pour conduire des actions spécifiques (demandes de subvention, échanges avec les partenaires, Ville) pour créer de nouveaux modes d’échange (binômes, trinômes..) et de partage
  • Des réunions bimensuelles en groupe et intermédiaires en sous-groupes
    • Pour restituer les informations auprès de l’ensemble du groupe
    • Pour motiver, soutenir et susciter l’implication et la créativité de chacun
    • Pour la convivialité…
  • Des outils partagés (tableaux, plateforme internet, réseaux sociaux, groupes privés..)
    • Pour construire à plusieurs mains nos documents de référence
    • Pour partager et actualiser les informations

Exemple le partage numérique des documents : l’ensemble de nos documents est partagé entre tous les coopérateurs. Les notifications et les commentaires permettent des contributions adaptées aux disponibilités de chacun et l’enrichissement progressif des contenus.